Rencontre d'auteurs


RENCONTRE AVEC KOSSI EFOUI,
écrivain-dramaturge

 le 13 novembre 2014 à la salle polyvalente de Saint-André

Ce fut un vrai bonheur !


Kossi se définit lui-même comme «vagabond», bravant les clichés à tout va, refusant les simulacres,  les phrases toute faites, les carcans…

Non seulement il écrit des nouvelles et des romans puissants, mais il créé aussi des textes pour « La Compagnie Théâtre Inutile »…

Encore un pied de nez  à notre société moderne!

Une de ses particularités : son approche des mots par des symboles, des mots réservés, des mots .. qui n’en sont pas !

En bref, c’est un philosophe sentinelle de la parole réfléchie et élargie, sans frontière de temps ni de lieu.











_______________________________________














Grâce à La Boutique d’Ecriture de Montpellier, chez qui il est en résidence depuis 8 mois, notre invité est venu 

nous lire généreusement et en toute simplicité des extraits de deux de ses ouvrages : "Solo d’un revenant" et "L’ombre des choses à venir".

Inutile de préciser que les 25 auditeurs présents étaient accrochés à ses lectures amples et fougueuses …, prêts à lire ou à relire ses romans pour encore mieux les revivre.

Après un débat très enrichissant sur les thèmes de ses romans (l'exil, la violence, la guerre) mais aussi sur l'écriture, son rôle en temps de paix et en temps de guerre, personne n'avait envie de mettre fin à ces échanges à la fois passionnants et émouvants. On les a donc continués autour du traditionnel buffet participatif de La Sauce,  et des contacts se sont noués, élargis à de nouveaux participants dont certains venus de villages alentour. 




Quelques citations de ses livres, pour donner envie de les lire...

"... c'étaient des souches de livres en voie de disparition qu'il cultivait dans la serre de ses carnets, qu'il replantait par boutures sous les cheveux des enfants..."

"... cette impression de me perdre de vue, d'être perdu sans boussole dans les parages de moi-même..."

"... dans l'air enfumé du salon, les mots se brutalisent et s'agglutinent par grappes de véhémence..."

"... avec des battements de hauts talons, l'amour vient s'annoncer aux portes qui se signalent encore par un rai de lumière et siffle à travers les dents et la serrure -un chiffre-, l'amour est un chiffre qui se dit sur le ton secret d'un oracle..."

"... Nul n'est à l'abri du miracle..."


___________________________________________________________________



Comments